Le yoga au delà des asanas

Pour beaucoup, le yoga ne représente que la réalisation de postures et une bonne respiration, quelques acrobaties et un peu de souplesse. Mais heureusement pour tous, son univers est en réalité bien plus riche et complet.

Patanjali, auteur du recueil Yoga Sutra; explique avec subtilité les huit branches de cette discipline physique et spirituelle, perçue par certains comme une religion, par d'autre comme un art de vivre ou simplement un chemin vers le mieux être. Le yoga pour le pratiquant, se fait sur le tapis, mais surtout autour.



Dans l'ouvrage de Patanjali, célèbre sage, légende de la culture indienne et auteur des Yoga Sûtras.

Nous découvrons les huit branches nommées Astanga : asta pour huit et anga signifiant branches,membres ou encore disciplines, également nommé Raja yoga.


L'origine de ces textes restent mythique et semble s'échelonner sur plusieurs siècles, entre le 2ème et le 5ème siècle avec J.C

Le codificateur du Yoga, ne serait donc pas l'unique, mais plutôt une lignée de différents auteurs ayant œuvré à représenter au travers des Yoga Sûtras l'homme dans son ensemble, par l'étude du corps, de l'esprit mais également de la parole.

Le sage prescrit le contrôle du prana ( souffle vital ou souffle de vie) comme moyen de contrôler l’esprit et l’âme du corps. Cela récompense par la suite une personne par une bonne santé et un bonheur intérieur.


La science du yoga est l’une des nombreuses contributions uniques de l’Inde au monde, il vise à découvrir et à réaliser la réalité ultime par la pratique yoguique.




Les Yoga sûtras


Enseignés de manière simple et progressive, les Yoga Sûtras que l'on peut traduire par "fil" et qui concerne les écrits philosophiques, sont donc des "fil de pensées" se reliant ensemble afin d'apporter à celui qui s'en empreigne le chemin intérieur d'union et de la libération.


Ils se divisent en en différents pada (chapitres)

  1. Samadhi pada : c’est la direction, le but du yoga. L’objectif, est « Samadhi » : un état libre de tout conditionnement, de tout automatisme de la pensée. C'est l'éveil suprême

  2. Sadhana pada : ce sont les moyens, la stratégie, les pratiques à mettre en œuvre pour réussir le processus de transformation personnel.

  3. Vibhuti pada : c’est le résultat : l’état heureux obtenu grâce à un mental déconditionné.

  4. Kaivalya pada : c’est la délivrance des vicissitudes de la condition humaine : la liberté suprême, la réduction de la dualité à l’unité.


Il est tout à fait possible de retrouver l'édition complète de ce recueil sur de nombreux sites. Vous trouverez également en fin de page un lien vous permettant de découvrir les Yoga Sûtras.



Les huit piliers du yoga


Ils représentent le moyen de développer et d'atteindre la faculté de discernement, libre des automatismes et des pensées, permettant de trouver l'état d'unité en prenant conscience des aspects spirituels de notre nature profonde.

  • Les Yamas: sont les règles universelles de vie avec les autres. Comme la non-violence, le non désir de possessions inutiles, la vérité en toute situation.

  • Les Nyamas: sont-elles, les règles de vie avec soi même. Une relation avec soi, dans le respect de ce que l'on est, en paix avec ce que l'on vit sans porter du jugement ni vouloir plus.

  • Asanas: c'est le travail postural. L’exécution des asanas avec aisance et stabilité. Une pratique ardue pour éliminer les toxines du corps pour améliorer le fonctionnement du corps et de l'esprit.

  • Pranayama: c'est l'essence même de l'énergie vital, par un travail respiratoire en conscience et rythmé grâce à différents exercices. Son apprentissage se fait une fois que les asanas sont maîtrisés, mais peut également se pratiquer en douceur notamment avec le "souffle ujayi" pour accompagner le travail des asanas.

  • Pratyahara: c'est la prise de conscience de ce qui se passe à l'intérieur et par conséquent, la subtilité des sens. A l'image d'un coquillage qui se ferme et produit une perle grâce au travail, à l'attention portée sur ce qu'il y a à l'intérieur, par le biais de nos 5 sens.


"Nourrir l'intérieur pour rassasier l'extérieur"


Les trois dernières branches ou derniers piliers du yoga, sont considérés comme les attitudes intérieur et états supérieurs.

Grâce à la concentration, qui favorise la méditation, puis l'illumination l'homme pourrait enfin découvrir une partie de lui, intuitive, en paix et dépourvue d'égo.


  • Dharana: c'est la concentration. La gestion des distractions mentales, par le biais d'un respiration en conscience, les mantras ou encore le bruit des vagues. Il suffit simplement de trouver ce qui est juste pour soi, de poser et fixer son attention sur un espace déterminé.

  • Dhyana: la méditation. Un état de pleine conscience qui ne nécessite aucun effort. Il faut de la patience et beaucoup de pratique pour trouver cet état de sérénité.

  • Samadhi: c'est l'éveil suprême.L'intime connexion avec soi, avec les êtres vivants et l'univers. La dernière passerelle vers un bonheur et une paix durable. L'accomplissement d'un parfaite et profonde union au tout.



L'univers du yoga reste vaste et son travail est quotidien. Il nous demande souvent d'aller au delà de notre "mode de fonctionnement" habituel. De voir plus loin que les croyances transmises depuis plusieurs générations. D'ouvrir sa vision différemment, à l'autre, à nous et à tout ce qui nous entoure. Il arrive que cela soit troublant, même difficile et que certaines émotions nous submergent dans ce chemin vers la vérité.

Là est le but, s'unir avec soi pour s'unir avec le reste...







Source :

https://www.jepense.org/yoga-sutras-patanjali-texte/





















Posts à l'affiche